Communiqué : longes Scorpio, Petzl relaxé en appel

Le 13 mars 2013, la Cour d’appel de Grenoble a confirmé la décision de relaxe de la société Petzl Production dans une procédure engagée suite au défaut de fabrication d’une longe SCorPio, défaut à l’origine d’un accident de via ferrata survenu le 5 mai 2011.

1/ Le Parquet, qui avait fait appel du jugement de relaxe, a cependant souligné qu’aucun
manquement à la réglementation applicable aux EPI, ni aucun défaut de diligence
normale, ni aucune négligence ne pouvait être reproché à Petzl Production de sorte qu’il
convenait de confirmer la décision de relaxe.

2/ La Cour constate qu’aucun manquement à la réglementation applicable, ni « aucune
carence, insuffisance négligence » ne peut être relevée à l’encontre de l’entreprise.

3/ La Cour constate que les fautes d’inattention directement à l’origine du dommage subi
par la victime ne peuvent être attribuées à l’entreprise, car elles n’ont pas été commises
par des organes ou représentants de l’entreprise, ni pour son compte.

4/ La Cour souligne la rigueur de la procédure de fabrication et de contrôle des longes
Scorpio.

5/ La Cour rappelle que c’est bien l’accident qui a révélé la « zone de faiblesse » dans la
fabrication de la longe et souligne que les mesures nécessaires ont été prises immédiatement.

Par conséquent, la Cour considère qu’il n’y a eu ni violation d’une obligation de sécurité imposée par la loi, ni délit de blessures involontaires et confirme la relaxe.

Au delà de ce jugement, nous rappelons que :
– nos pensées vont d’abord et toujours à la victime de l’accident,
– l’engagement de Petzl dans une démarche forte pour encore augmenter la fiabilité de ses procédés de fabrication est constant,
– l’action de rappel pour inspection des longes de via ferrata Scorpio est toujours en cours.

Pour en savoir plus

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.