Compte-rendu des Championnats de France jeunes de difficulté 2016

Les 28 et 29 mai ont eu lieu les Championnats de France d’escalade de difficulté jeunes à Arnas. Qui sont les champions de France jeunes de difficulté 2016 ?

Des finales spectaculaires ont accouché des champions de France jeunes de difficulté 2016.
« L’organisation – le club Vertige d’Arnas et la FFME – nous ont donné les moyens et le temps nécessaires pour bien travailler sur l’ouverture », assure Daniel DU LAC. « Si l’idée n’était pas de bouleverser ces jeunes dans les tours préliminaires – la pression est déjà assez forte – nous avons dessiné des voies plus novatrices dans la finale. Plus proches de ce que l’on retrouve dans le circuit senior.

Ce sont des profils que les jeunes compétiteurs n’ont pas l’habitude de voir, c’est intéressant de les confronter à ce qu’ils retrouveront plus tard dans leur parcours sportif. »

Et c’était aussi intéressant à observer pour le public d’Arnas, qui a investi en nombre la salle l’Escale : le spectacle était halletant ce dimanche 29 mai aux alentours de 14h30 !

Différents scénarios selon les catégories

Sur les six catégories, deux compétitions se sont vues largement dominées par deux de leurs protaginistes. Chez les cadettes notamment, Nolwenn ARC a marqué les esprits par l’aisance dont elle a fait preuve dans toutes les phases de l’opposition.

Elle prend l’or au final, à une mouvement du top : elle est la seule compétitrice toutes catégories confondues à s’être aprochée aussi près du sommet du mur.

En minimes garçons cette fois, Sam AVEZOU – champion du monde jeunes de la discipline la saison dernière – a survolé la finale. Il chute lui aussi à quelques mouvements du haut de la voie.

Une histoire de famille

En cadet, son frère Léo AVEZOU s’empare lui aussi de la médaille d’or. Quand on sait qu’ils sont tous les deux entrainés par leur mère, la vice-championne du monde du combiné 2012 Cécile AVEZOU, on s’attend à continuer de voir la fratrie monter sur des podiums.

La bataille a été plus rude en revanche dans les autres catégories. Nao MONCHOIS s’impose d’un mouvement chez les juniors garçons, tout comme Solène AMOROS chez les filles. Chez les minimes filles, Coraline NECOL et Lucie VAILLANT BULTEL terminent sur la même marque. Leur fiche de résultats étant exactement identiques, elles seront départagées au temps : la première prend l’argent, la seconde devient championne de France 2016.

Pour plus d’informations sur le déroulement de la compétition et pour consulter l’ensemble des résultats, rendez-vous ici Surprise ! Afin de célébrer comme il se doit ses nouveaux champions de France jeunes, la FFME a offert à chacun des grimpeurs en or cette année un ticket pour venir assister aux Championnats du monde d’escalade de Paris 2016 !

Les Championnats de France d’escalade, ce n’est pas fini ! Direction Pau les 4 et 5 juin pour l’escalade de difficulté senior. Streaming-live des finales disponible sur le site de la FFME.

Laisser un commentaire

cinq × un =