Compétition : réorganisation de la filière bloc autour d’un nouveau centre national d’entraînement à Fontainebleau

Surfant le succès de Mélanie Sandoz aux Mondiaux de Bercy, la direction technique nationale de la FFME se réorganise autour d’un nouveau centre national d’entraînement de Fontainebleau. Pierre-Henri Paillasson, DTN escalade (d’ailleurs un des plus anciens DTN toute fédérations confondues, une longévité impressionnante en cette période de changement !) vient de nommer quatre entraîneurs nationaux afin de ‘réorganiser le fonctionnement de l’entrainement et de la préparation des meilleurs athlètes en bloc’. Désormais, selon ses mots, les athlètes ne s’entraîneront plus en équipe de France, mais en ‘groupe d’entrainement avec un suivi personnel des entraîneurs nationaux.’
Exit donc les stages équipe de France et le coach François Petit après deux ans de bons et loyaux services. Les heureux lauréats qui vont travailler ensemble sur la filière bloc sont :
– Nicolas Januel, qui entrainait déjà Mélanie Sandoz et Guillaume Glairon-Mondet à Paris : en charge de l’Equipe de France séniors
– Rémi Samyn, déjà co-entraineur de l’équipe de France jeunes : en charge de l’entraînement sur le Centre National de Bloc de Fontainebleau
– Laurent Lagarrigue CTR Midi-Pyrénées : en charge de l’équipe de France jeunes de bloc
– Jacky Godoffe : en charge de l’ouverture et de l’entrainement sur le Centre National de Bloc de Fontainebleau (comme avant)

Nicolas Januel conclut : ‘C’est ce type de fonctionnement que nous avions d’ailleurs déjà mis en place avec Guillaume Glairon-Mondet et Mélanie Sandoz cette année, conclue Nicolas Januel. Tous les deux sont montés à Paris, et nous les avons suivi personnellement de manière très poussée. Leurs podiums en Coupe du monde pour Guillaume ou aux Championnats du Monde pour Mélanie témoignent de la réussite de cette méthode, et valide le fonctionnement de ces groupes de travail. Cela dit, l’année dernière, nous manquions d’une structure d’entraînement officielle et adaptée. Cette année, grâce au nouveau Centre national de Bloc, les athlètes vont bénéficier d’un véritable centre national d’entrainement. Ce qui ouvrira encore plus grand le champ des possibles en matière d’entraînement et de préparation.’


Source : FFME


Photo : C. Loury-Planetgrimpe.com

Laisser un commentaire

trois × deux =