Conférence-débat autour de la biographie d’Edlinger à Grenoble, le résumé

Gilles Reboisson (Waterhand.info)était pour nous à la conférence-débat grenobloise autour de la biographie de Jean-Michel Asselin sur Patrick Edlinger. Il nous raconte.

Exertier, Asselin, Kosicki, Perrier, ils ont tous un point commun, la montagne certainement, mais aussi un regard porté sur un homme. Patrick, Pat, Edling’, comme ils l’ont appelé aux fils des quelques anecdotes délivrées se soir, ensemble, à la Maison du Tourisme à Grenoble.

Ce mercredi soir de rechute de température sous un petit crachin comme on les aimes, c’est une sorte de petite soirée entre amis à laquelle nous ont convié Christophe Raylat des éditions Guérin et Yves Exbrayat pour la ville de Grenoble.

Cela sentait un peu le rendez-vous improvisé, des retrouvailles, une idée, un moyen de ne pas se limiter au ‘Buzz’ lié à la disparition de Patrick, fait d’une encre qui se déverse bien trop vite, ici il s’agit bien d’histoire, d’empreinte laisser par un homme dans son univers. Comme l’a souligné récemment JP Banville, on oublie trop vite ceux qui apportent de la bonne façon ou pas, mais qui contribuent vraiment en leur âme et conscience, à faire avancer les choses. On oublie trop souvent leurs familles, leurs proches, le chemin qu’ils ont arpenté.

C’est certainement cela que voulaient mettre en avant ce soir, Robert Exartier, Jean-Michel Asselin, Gérard Kosocki ou encore Jacques Perrier, tous connaissaient bien Patrick, tous ont participé à la réalisation de SON projet, puisqu’il s’agissait bien du projet de Patrick Edlinger, d’une ‘autobiographie’ même si le terme ne lui plaisait pas trop, c’était dans tout les cas un moyen de partager, de figer son chemin de vie, sa vision des choses…

C’est autour d’un film et de photos que tout les quatres ont commenté des petits moments de vie de cette homme passionné. Du gamin, partant en vacances à Ailefroide, aux premiers vrais entrainements en passant par les films, les voyages, les rencontres… il faudrait bien plus, qu’une conférence, certainement plus qu’un livre !

Lors de la séance de dédicaces, nous avons pu entendre :
– ‘C’est grâce à Patrick que j’ai découvert l’escalade, merci de lui avoir rendu hommage se soir’ – ‘J’ai lu votre livre sur l’autre Patrick, Berhault, je pense que j’aurai autant de plaisir à lire celui-ci’ (ndlr : JM Asselin a signé – Patrick Berhault, un homme de cimes chez Glenat, une biographie de Berhault chez Guerin et signé par Michel Bricola et Dominique Potard)
– ‘Bravo et merci, d’avoir trouvé les mots justes en novembre dernier…’

Bien évidemment une soirée comme celle-ci donne un peu le vague à l’âme, pour ses proches, pour tout ceux qui l’on connu, pour tout ceux qui pratiquent l’escalade et auraient aimé le croiser dans la simplicité d’un site d’escalade. Mais c’est aussi l’occasion de se rappeler que l’homme n’est pas parvenu à ce niveau par hasard, mais grâce à des rencontres un peu, à du travail beaucoup. On notera que Patrick dans le commencement du livre cite son ami Berhault, ‘le Grand Patrick Berhault’ et JM Asselin termine l’ouvrage par ‘Un Grand monsieur, Patrick Edlinger’

Des hommes, de simples hommes qui sont allé au bout de leur passion, de leur Grande Passion : la grimpe !

Texte et photos : Gilles Reboisson

Laisser un commentaire

un + dix-huit =