Corse. Une troisième station de ski en perspective?

La Corse aux 117 sommets dépassant les 2.000 mètres ne compte encore que deux stations de ski alpin, Val d’Ese (Corse-du-Sud) et Ghisoni (Haute-Corse) mais le domaine skiable insulaire devrait s’étendre avec un projet de réouverture d’une troisième. De la neige sur l’Ile de Beauté? Mieux encore, l’île compte deux stations de ski pour dévaler les pentes des monts corses tout en gardant un oeil sur la mer Méditerranée. Les deux petites stations sont fréquentées chaque année par plusieurs dizaines de milliers de skieurs qui peuvent pratiquer leur sport. La station d’Ese (1.600 m), le ‘stade de neige’ du village de Bastelica, offre neuf pistes rouges, bleues et vertes parfois en forêt, à 50 km d’Ajaccio, soit à une heure de route. Pour le maire de Bastelica, Jean-Baptiste Giffon, ‘avec 15.000 à 20.000 skieurs par an, la station permet de relancer l’économie villageoise en hiver’. Dans ce village réputé pour sa production de charcuterie, l’une des premières de Corse, ‘cela permet de dégager un petit profit pour équilibrer notre budget, voire d’investir’, souligne Jean-Baptiste Giffon. Dans son local de location de matériel de ski, Marie-Jeanne Nadizi, toute emmitouflée, se réjouit ‘des bonnes chutes de neige de février et de l’arrivée de vacanciers du continent, ce qui va permettre de compenser l’ouverture tardive cette année, avec beaucoup de réservations pour les prochaines semaines’. Avec ses cinq remontées mécaniques, Ese emploie une vingtaine de personnes durant une saison devenue plus courte avec la diminution de l’enneigement ces dernières années. Propriétaire d’un hôtel à Bastelica qui, grâce au ski, peut rester ouvert toute l’année, Christophe Giffon plaide pour ‘une véritable économie de la montagne, axe de développement dont les élus doivent mieux prendre conscience’

Plus d’information

Laisser un commentaire

4 × 1 =