Coupe du Monde de Xining : 3 français en finale

Après le beau feu d’artifice de Chamonix, la deuxième étape de coupe du Monde de difficulté à Xining en Chine vient de débuter. Et ce n’est pas le même décor ! 


Avec 22 inscrits seulement dans chaque catégorie, un tour a purement été supprimé. Des qualifications à couteaux tirés donc, où l’on joue sa place en finale sur une seule voie !


On peut se poser la question  de la légitimité part de l’IFSC d’organiser cette année 3 coupes du Monde en Asie sur 6 étapes, dans un continent qui comme chacun le sait n’est pas vraiment le berceau de l’escalade de compétition internationale. Les fédérations ayant des budgets modestes ne peuvent donc pas envoyer tous leurs athlètes, aussi brillants soit ils… Une coupe du Monde avec une grande base de participants sera toujours plus représentative du haut niveau mondial. La maigre liste de départ à Xining témoigne donc déjà du demi-échec de cette première étape là-bas…


On retrouvera un peu plus tard Gautier Supper, Caroline Ciavaldini et Hélène Janicot pour défendre nos chances en finale. Grosse satisfaction de voir deux espoirs de la grimpe hexagonale, Janicot et Supper, confirmer dans la cour des grands en rentrant deux fois de suite en finale de coupe du Monde. Et soulagement de retrouver Caroline Ciavaldini en forme après sa blessure au doigt !


Chez les femmes, les débats sont pour l’instant dominés par la slovène Markovic. Côté masculin, Ondra a déjà frappé un grand coup psychologique en étant le seul à sortir la voie de qualification.


Résultats intermédiaires ici


Hélène Janicot, la relève française !


crédit photo : coll. Planetgrimpe

Laisser un commentaire

1 × 1 =