Crash des hélicoptères : « L’EC 145 n’est pas adapté »

Deux anciens responsables de la Sécurité civile ont été mis en examen pour homicide et blessures involontaires. Pour l’expert Michel Nibodeau, « c’est au-dessus qu’il faut taper» .

Deux anciens responsables de la Sécurité civile ont été mis en examen à Tarbes pour « homicides involontaires » et « blessures involontaires » après les crashs de deux hélicoptères en 2003 et 2006 dans les Hautes-Pyrénées ayant fait au total quatre morts.

Lire l’article

1crash

Laisser un commentaire

6 + 19 =