Crash des hélicoptères : « L’EC 145 n’est pas adapté »

Deux anciens responsables de la Sécurité civile ont été mis en examen pour homicide et blessures involontaires. Pour l’expert Michel Nibodeau, « c’est au-dessus qu’il faut taper» .

Deux anciens responsables de la Sécurité civile ont été mis en examen à Tarbes pour « homicides involontaires » et « blessures involontaires » après les crashs de deux hélicoptères en 2003 et 2006 dans les Hautes-Pyrénées ayant fait au total quatre morts.

Lire l’article

1crash

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.