Dans la vallée de Chamonix, le chauffage au bois est le principal coupable de la pollution

Selon une étude scientifique, le trafic routier – et en particulier les poids lourds – est un contributeur mineur de la pollution dont se plaignent les habitants de Haute-Savoie.

A chaque épisode de pollution, la question se pose des principaux fauteurs de particules fines, d’oxydes d’azote ou dioxyde de soufre : l’automobile, l’activité industrielle, l’agriculture ? Pour la vallée de l’Arve, entre Chamonix et Annemasse, en Haute-Savoie, l’affaire semble entendue. Selon des résultats surprenants publiés dans la dernière édition de la revue Atmospheric Chemistry and Physics, le trafic routier – et en particulier les poids lourds – est un contributeur mineur de la pollution dont se plaignent les habitants.

Lire l’article

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.