Dans la vallée de Chamonix, le chauffage au bois est le principal coupable de la pollution

Selon une étude scientifique, le trafic routier – et en particulier les poids lourds – est un contributeur mineur de la pollution dont se plaignent les habitants de Haute-Savoie.

A chaque épisode de pollution, la question se pose des principaux fauteurs de particules fines, d’oxydes d’azote ou dioxyde de soufre : l’automobile, l’activité industrielle, l’agriculture ? Pour la vallée de l’Arve, entre Chamonix et Annemasse, en Haute-Savoie, l’affaire semble entendue. Selon des résultats surprenants publiés dans la dernière édition de la revue Atmospheric Chemistry and Physics, le trafic routier – et en particulier les poids lourds – est un contributeur mineur de la pollution dont se plaignent les habitants.

Lire l’article

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.