David Lama, Hansjörg Auer et Alex Blümel, visent l’arête SE de l’Annapurna III

L’arête Sud Est de l’Annapurna III (7.555 m) est une de ces lignes qui a excité l’imagination de l’alpinisme mondiale depuis plus de 30 ans, sans que personne ne parvienne a faire la croix jusqu’à maintenant.
Avec 2300m de dénivelé, la ligne est évidente et esthétique, ce qui a motivé pas moins de 6 expéditions depuis les années 80.

L’une d’entre elle fût menée par Conrad Anker, qui parlait de cette voie ainsi ‘Chaque montagne a une ligne qui la définit, cette ligne se transforme en objectif pour les alpinistes. Pour l’Annapurna III, c’est cette arête vierge’ dans un article de la revue Alpinist de 2003 qui présentait les grands défis toujours à relever en Himalaya.

En 1981, Nick Colton et Tim Leach ont fait une belle tentative jusqu’à 6500m, mais des problèmes d’acclimatation eurent raison de leurs vélléités, en ayant eu l’impression déjà d’être allé plus loin que ce qu’ils auraient dû.
La dernière tentative à l’arête Sud Est de l’Annapurna III fût celle de l’expédition britannique formée par Matt Helliker, Nick Bullock et Pete Benson en 2010.
Une expédition menée en 2 temps, avec une tentative qui n’arriva pas même au camp de base au printemps à cause de l’éruption du volcan islandais interdisant les vols. Pas moins de 3 expéditions ne parvinrent pas au camp de base cette année, pour différentes raisons.
A l’automne, ils sont parvenus a monter un camp de base et a travailler la voie, mais des vents violents les empêchèrent de progresser.

Une forte expé autrichienne

David Lama, Hansjörg Auer et Alex Blümel n’ont pas donné beaucoup d’informations sur leurs plans exacts. Personne ne savait rien de leurs projets jusqu’à ce que Hansjörg Auer publie fortuitement une info sur son facebook.
Il s’agît là d’une équipe de premier ordre avec toutes les capacités requises.

Hansjörg Auer et Alex Blümel retournent dans le massif des Annapurna six mois après y avoir perdu leur compagnon Gerry Fiegl lors de l’ouverture d’une voie au Nilgiri Sur. David Lama s’était déjà encordé avec Hansjörg Auer, notamment lors de la première hivernale du Sagwand réalisée avec Peter Ortner dans les Alpes tyroliennes. David Lama a également été au Népal à l’automne dernier pour une expédition au Lunag Ri avec Conrad Anker.

Source : Desnivel

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.