Décès de Patrick Edlinger

Triste nouvelle ce soir. C’est avec une vive émotion que nous venons d’apprendre la disparition de la figure emblématique de l’escalade libre en France, Patrick Edlinger. Agé de 52 ans, Patrick Edlinger s’est éteint aujourd’hui. Les origines du décès sont pour l’instant inconnues.

Patrick Edlinger était considéré comme un des pionniers du libre français au même rang de mythes comme Patrick Berhault, Jean-Claude Droyer,… Très connu médiatiquement après le succès auprès du grand public de ses films ‘Opera vertical’ ou ‘La vie au bout des doigts’ au début des années 80, ‘Le Blond’ était devenu en compagnie de Catherine Destivelle ou Alain Robert un des plus célèbres ambassadeurs français de l’escalade à main nue. Devenu très vite une star mondiale symbole d’une pratique marginale et nouvelle dans les années 80, Patrick Edlinger s’était ensuite ‘recyclé’ rédacteur en chef d’un des meilleurs magazines papier qui ait existé sur l’escalade, ‘Roc N’ Wall’. Patrick Edlinger était cette dernière décennie en retrait de la scène escalade, refusant la marchandisation de l’activité dans le courant des années 90. Il refait juste quelques come-back ponctuels sur le devant de la scène comme à Arco en 2005 et il devait justement être invité la semaine prochaine aux Rencontres du cinéma de Grenoble.

Le grand public gardera en mémoire sa simplicité de vie, son style d’escalade très esthétique et ses aspirations a la liberté à travers ses solos à Buoux ou dans le Verdon et son mode de vie bohémien. Une icône qui a marqué des générations et permis l’essor et le développement de l’escalade sportive. Nous tenons à présenter nos sincères condoléances à la famille ainsi qu’aux proches. Ce soir, le monde de la grimpe perd un père.

Sources : Europe 1 et Le Dauphiné

Photo : coll. Respyrations

Laisser un commentaire

trois × 2 =