Décès de Philippe Andrieux

Philippe Andrieux a trouvé la mort la semaine dernière à Montserrat en Espagne alors qu’il était parti grimper en solo pendant deux jours.
Philippe était éducateur sportif à la mairie de Rambouillet, dans les Yvelines, il avait 39 ans, marié et avait deux enfants.
Responsable du Secteur Sports du Département Education Jeunesse de la Ville de Rambouillet depuis 1999
Ancien élève sous officier à L’Ecole Militaire de Haute Montagne de Chamonix. Diplômé d’état en Escalade et Canyon. (BEES).

Il avait un palmarès varié avec notamment diverses ascensions alpines dans les Alpes plus ou moins difficiles. En alpinisme, cascades de glace, mixte, parapente ainsi qu’en ski de randonnée. (Massif de prédilection le Briançonnais.)
– Ascensions de sommets de 6000 mètres au Pérou avec sa femme.
– Ascension du Cho Oyu, « la Déesse de Turquoise », 6 ème pus haut sommet du monde en Himalaya.
Réussi avec sa femme en 2003, sans oxygène. Cette « aventure » a fait l’objet d’un diaporama ainsi que d’un livre (« L’attrait haute altitude »). Cette expédition en Himalaya avait été sponsorisée par des sociétés rambolitaines.
– Ascension du Mac Kinley/Denali en Alaska à 6194 mètres.
– Diverses ascensions rocheuses et alpines (en Europe, Jordanie, Namibie, Sahara (Massif du Hoggar), Maroc, Patagonie, Alaska, Pérou, Madagascar)
Exemples variés :
· A Madagascar il avait pu réaliser des grandes voies de 400 mètres en solo assuré (7a obligé) avec
nuit sur portaledge. (Petite tente, accrochée en pleine paroi).
· En Namibie il a pu faire une grande voie d’escalade de 200 mètres avec son fils de 5 ans ½ .
Petit aperçu « technique » :
· En Escalade : bloc, falaise : 7c+.
· Grandes voies en terrain d’aventures : ED inf. /A2+ (6b+ obligé)
· Grandes voies : ED + (7a+/b obligé)
Autres : Publication de trois topos d’escalade « Escalades autour de Rambouillet ». / Co-fondateur du
club d’escalade de Rambouillet « Grimp’entête » en 1999.

Nos condoléances à ses amis et à sa famille

Laisser un commentaire

cinq − 1 =