De l’eau de la Montagne Noire à boire sans modération

Elle est à boire sans modération : c’est l’eau du robinet, en Lauragais, directement issue de la Montagne noire.


« L’eau, on l’ignore trop souvent, est le produit alimentaire le plus contrôlé en France depuis la production – chez nous, l’usine de Picotalen jusqu’au robinet de l’usager », insiste, avec force Michel Brousse, vice-président du syndicat des eaux de la Montagne noire, syndicat qui dessert 200 000 habitants des Lauragais audois, haut-garonnais et tarnais. L’élu le dit, le redit, « il n’y a aucune crainte à avoir sur la qualité de cette eau ». Quant au coût, « il est dérisoire comparé au prix d’une bouteille à l’épicerie. Pour un litre, nous en fournissons, nous, 500. Pourquoi continuer à épuiser ses finances et payer de l’eau trois cent fois plus chère quand nous la garantissons ? Après le reste, c’est du gaspillage ».


En savoir plus….

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.