De l’eau de la Montagne Noire à boire sans modération

Elle est à boire sans modération : c’est l’eau du robinet, en Lauragais, directement issue de la Montagne noire.


« L’eau, on l’ignore trop souvent, est le produit alimentaire le plus contrôlé en France depuis la production – chez nous, l’usine de Picotalen jusqu’au robinet de l’usager », insiste, avec force Michel Brousse, vice-président du syndicat des eaux de la Montagne noire, syndicat qui dessert 200 000 habitants des Lauragais audois, haut-garonnais et tarnais. L’élu le dit, le redit, « il n’y a aucune crainte à avoir sur la qualité de cette eau ». Quant au coût, « il est dérisoire comparé au prix d’une bouteille à l’épicerie. Pour un litre, nous en fournissons, nous, 500. Pourquoi continuer à épuiser ses finances et payer de l’eau trois cent fois plus chère quand nous la garantissons ? Après le reste, c’est du gaspillage ».


En savoir plus….

Laisser un commentaire

3 × trois =