Décès de Francis de Noyelle, le dernier membre de l’expédition “Annapurna premier 8000”

Cet ancien ambassadeur de France au Népal, membre du Comité Scientifique de la FFCAM, est décédé, jeudi 30 mars, à l’âge de 97 ans.

Figure de la Résistance en Isère, durant la Seconde guerre mondiale, Francis de Noyelle a été membre chargé de liaisons lors de l’expédition française de 1950, menée par Maurice Herzog, qui a conquis l’Annapurna. Sa mission consistait à faciliter le transfert de matériel, à recruter les porteurs népalais et à obtenir les bulletins météo.

Conseiller aux affaires étrangères et adjoint au service du courrier et de la valise diplomatique en poste entre 1968 et 1970, Francis de Noyelle a travaillé notamment à Prague, à Rabat, au Canada et au Népal, où il est devenu ambassadeur du pays en 1980. Son mandat au Népal a expiré le 4 mars 1984.
Source

Le commentaire du GHM
“C’est avec une grande tristesse que nous venons d’apprendre le décès de Francis de Noyelle, ancien ambassadeur de France au Népal, artisan discret mais essentiel au succès de la première ascension de l’Annapurna par l’équipe française menée par notre camarade Maurice Herzog. Francis de Voyelle avait gardé un contact étroit et actif avec la montagne malgré son grand âge, en tant que membre du Comité Scientifique de la FFCAM. Il avait été notamment un fervent artisan de la mise en place du musée de l’alpinisme à Pokhara, il y a une dizaine d’années. Francis de Noyelle était resté une personne attachante, pleine d’humour, qui avait toujours le sens de la critique bienveillante.”

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.