Des gorilles de montagne victimes de maladies humaines

Publiée dans la revue Emerging Infectious Diseases, une étude américano-rwandaise montre que deux gorilles de montagne sauvages sont morts en 2009, contaminés par des humains porteurs d’une maladie respiratoire, ce qui confirme une transmission inter-espèces. 

 
.’Parce qu’il y a moins de 800 gorilles de montagne vivants, chaque individu est d’une importance cruciale pour la survie de l’espèce. Mais ces gorilles vivent entourés d’humains, et la présente découverte montre clairement que vivre dans des parcs nationaux protégés n’est pas un obstacle aux maladies humaines’, affirme Mike Cranfield, de l’Université de Californie à Davis, directeur exécutif du Projet vétérinaire pour le gorille de montagne, un organisme sans buts lucratifs associant les scientifiques de plusieurs universités américaines et les services de développement rwandais.

En savoir plus….

 

Laisser un commentaire

9 − 1 =