Des sherpas vont rejoindre la  »zone de la mort » de l’Everest pour retirer des corps

Une vingtaine de sherpas vont entamer le 1er mai une expédition pour retirer de la ‘zone de la mort’ de l’Everest les corps des grimpeurs ayant succombé à cette difficile ascension. Depuis 1953, environ 300 personnes ont perdu la vie dans le terrain escarpé situé au-dessus de 8.000 mètres.
L’équipe a également l’intention de retirer environ trois tonnes de déchets qui polluent le plus haut sommet du monde, dans le cadre d’un programme de nettoyage lancé par le gouvernement népalais.
Les vingt sherpas vont lancer leur expédition le 1er mai et camperont au Col Sud, à 8.000 mètres d’altitude, a expliqué leur chef d’équipe, Namgyal. Le Col Sud est situé juste en dessous de la ‘zone de la mort’ de l’Everest, surnommée ainsi par les grimpeurs à cause de sa pauvreté en oxygène et de son terrain escarpé.
L’équipe prévoit de retirer au moins cinq cadavres sur un chemin étroit entre le Col Sud et le sommet, mais ne les a pas identifiés. Par le passé, des corps ont déjà pu être enlevés sur des hauteurs moins élevées du sommet, mais les conditions dangereuses de la ‘zone de la mort’ rendent la mission quasiment impossible.


Lire l’article


Photo du sommet de l’Everest courtoisie de Blair Falahey

Laisser un commentaire

cinq × 4 =