Deux alpinistes morts découverts dans le massif du mont-Blanc

D’où ils venaient, les gendarmes du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix ne le savaient pas vraiment hier. La seule certitude c’est que ces deux alpinistes s’étaient attaqués à la voie Ginat, en face nord des Droites.

Cette voie glaciaire est l’une des grandes classiques de la face, mais très engagée car austère, peu équipée et surtout, n’offrant aucun équipement pour un éventuel repli.

En savoir plus…

Laisser un commentaire

dix − 8 =