Deux hongrois et un espagnol trouvent la mort en Himalaya

*** Une expédition hongroise dans l’Himalaya s’est achevée tragiquement avec la mort de deux de ses alpinistes : Péter Kiss (26 ans) et Zsolt Er?ss (45 ans).

Les deux hommes ont disparu lors de la descente du 3è plus haut sommet du monde, le Kanchenjunga (8 586 mètres). D’autres accidents ont aussi coûtés la vie à deux Sherpas et un Coréen lors de la descente. Ayant perdu tout espoir de les retrouver, l’expédition hongroise est repartie pour Katmandou. Les corps n’ont pas été retrouvés.

La nouvelle a créée une vive émotion en Hongrie où Zsolt Er?ss fait figure de héros national depuis qu’il avait été le premier hongrois à gravir l’Everest, en 2002. Toute la semaine précédente, la presse a réservé une large place à sa disparition et à l’avancée des recherches.

Plus d’infos

*** L’alpiniste espagnol Juanjo Garra décède sur le Dhaulagiri.
L’alpiniste espagnol Juanjo Garra est mort dans la nuit de dimanche à lundi sur les pentes du Dhaulagiri, dans l’Himalaya, rapportent lundi les membres de son expédition. Il avait passé plus de trois jours au-dessus de 7.000 mètres d’altitude.
Agé de 49 ans, Juanjo Garra avait atteint la semaine dernière la cime du Dhaulagiri, septième plus haut sommet de la planète qui culmine à 8.167 mètres, au Népal, mais s’est fracturé une cheville jeudi lors de la descente. En dépit de leurs efforts, les membres de l’expédition n’ont pu le ramener au camp inférieur.

Plus d’infos

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.