D’ici 2018, au Montenvers, un centre d’étude sur les glaciers et le climat

Quatre cent vingt marches à descendre, qui donnent la démesure de l’étiage de la mer de Glace, de sa fonte à vitesse grand V depuis les années 80. Ce sera bientôt, un vieux souvenir pour les touristes qui sortent du train à crémaillère, à la gare du Montenvers à 1913m d’altitude.

De là, la télécabine ne suffit plus à les rapprocher du glacier, les acheminant à peine au niveau où était le glacier en 1946, une centaine de mètres trop haut. Alors, l’interminable escalier les mène, entre dalles et moraines laissées par le retrait glaciaire, à la célèbre grotte protégée des chutes de pierres par des bâches en guise de pansements pour enrayer la fonte. Quoi de plus édifiant ?

D’ici 2018, le deuxième site touristique en Rhône-Alpes va faire l’objet d’un plan de réaménagement en phase avec ce réchauffement climatique qui en a modifié le somptueux panorama.

Lire l’article complet sur : ledauphine.com ici.

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.