Drainage d’un lac glaciaire près de l’Everest

Les soldats népalais ont entamé des travaux de drainage partiel d’un lac glaciaire, situé à 5010 mètres d’altitude. D’après les scientifiques, le réchauffement climatique provoque la fonte rapide des glaciers de l’Himalaya, entraînant la création d’énormes poches d’eau. En cas de rupture, celles-ci détruiraient les communes situées en contrebas.

Le lac glaciaire Imja Tsho, à dix kilomètres au sud de l’Everest, est celui qui connaît la croissance la plus rapide au Népal. Sa surface est passée de 0,4 km2 en 1984 à 1,01 km2 en 2009.«Afin de minimiser les risques de débordement du lac […], l’armée népalaise a entrepris d’abaisser le niveau de l’eau du lac Imja par la création d’un canal», a déclaré le porte-parole de l’armée Tara Bahadur Karki.«Un portail mécanique sera installé et actionné manuellement afin de contrôler le déversement d’eau dans le canal», a-t-il expliqué. Ces travaux entamés en avril devraient être complétés à la fin de l’année, selon l’armée.

Lire l’article

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.