Du nouveau dans les vice-présidences du Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégeoises

Le Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégeoises concerne le territoire de 3 « Pays » : à l’ouest le Pays Couserans est totalement inclus dans le PNR dont il représente les 2/3 de la superficie, au nord le Pays des Portes d’Ariège-Pyrénées auquel appartiennent les communes de Pailhès et du canton du Mas d’Azil, à l’est le Pays de Foix-Haute Ariège dont dépendent le canton de Vicdessos, les communes du canton du Tarascon-sur-Ariège, du canton de Foix rural et la zone du Plantaurel au nord de Foix (communes de Loubens, Cazaux et Montégut-Plantaurel).   


 


La Convention Territoriale du Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises a été signée vendredi 29 janvier au Conseil Général de l’Ariège à Foix par Monsieur Martin Malvy, Président de la Région Midi-Pyrénées, Monsieur Augustin Bonrepaux, Président du Conseil Général de l’Ariège, Monsieur Jacques Billant, Préfet de l’Ariège et Monsieur André Rouch, Président du Syndicat mixte du Parc naturel régional.


 


 Réuni le 1° février, le Bureau du Syndicat mixte du Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégeoises a complété la liste des Vice-présidents en application des nouveaux statuts. Viennent donc rejoindre le bureau : Ginette Busca, Maire de Montjoie en Couserans et Robert Zonch, Maire de Castillon en Couserans ont ainsi rejoint Richard Danis, Maire de St Pierre de Rivière, Gérard Piquemal Maire adjoint de Soulan – tous les 4 issus du Collège des Communes – et Marc Carballido, Vice-président du Conseil régional Midi-Pyrénées, portant désormais à 5 l’équipe des Vice-présidents du Syndicat mixte. …


 


Dans les nouvelles commissions nous retrouvons à la commission Gestion de l’Espace et des Patrimoines a élu à sa présidence Daniel Cuminetti, Maire de Rabat-les-Trois-Seigneurs et à la commission Relations Extérieures et Communication a désigné Thierry Portet, Maire-adjoint de Gestiès.


 


Lorsque nous observons la composition du bureau, il est assez peu probable que le PNR soit favorable à de nouvelles introductions d’ours. En effet, nous retrouvons pratiquement les mêmes acteurs dans les manifestations hostiles à ces introductions et plus récemment à la table du Conseil d’Administration de l’ADDIP, coordination pyrénéenne qui a décidé d’une manifestation à Tarbes le 13 mars prochain.


Par contre, nous savons que le PNR des Pyrénées Ariègeoises, avec la fédération des chasseurs, est favorable à une introduction de bouquetins. Par ailleurs, il s’engage dans des actions de développement durable des vallées et d’amélioration des paysages y compris urbains dans les villages.


Des sujets environnementaux qui auront, très probablement, une meilleure écoute que l’ours auprès des populations locales.


 



 


 

Laisser un commentaire

9 + 20 =