Allô ? La fréquence 457 kHz ? Je ne vous reçois pas… La multiplication des appareils électroniques embarqués handicapent sérieusement l’efficacité des DVA (Détecteurs de victimes d’avalanche). En produisant des interférences sur la fréquence d’émission des DVA, le fameux 457 kHz, ils peuvent, dans certains cas, diminuer fortement voire compromettre une recherche de victime(s). Nous avons rencontré spécialistes et fabricants pour comprendre comment les smartphones, GoPro® et autres gants chauffants nous brouillent l’écoute.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.