EDF confronté à la fonte des glaces à Chamonix (diaporama)

Depuis 1973, EDF produit de l’électricité à partir des eaux de fonte du plus grand glacier de France sous lequel est installé l’un des aménagements hydrauliques les plus discrets de son parc. Avec le recul accéléré de la Mer de Glace, cette production pourrait s’arrêter. EDF a donc entrepris, début décembre 2008, d’importants travaux pour adapter son installation, sans nuire au milieu naturel ni à l’activité du site.
…//….
Mais selon les chercheurs du Laboratoire de glaciologie et de géophysique de l’environnement de Grenoble, le glacier de la Mer de Glace perd chaque année 30 m de long et entre 4 et 6 m d’épaisseur. Ainsi, depuis 1850, il aurait reculé de 150 m et perdu 110 m d’épaisseur. A ce rythme, le lieu de captage de l’eau par EDF, situé à 1.500 m d’altitude sous plus de 100 m de glace au départ, «allait se retrouver à l’air libre et donc devenir inutilisable. Et avec le temps, le captage de la Mer de Glace a été enseveli en juin 2009 sous les chutes de moraines, c’est-à-dire des blocs rocheux», explique Laurent Buissart. ….



En savoir plus….

Laisser un commentaire

3 × un =