Elevage en montagne : 24 heures dans la vie d’un berger des Alpes du Sud

François Fouquet passe l’été dans le Vercors, à garder 2.200 brebis venues de Camargue pour se nourrir de l’herbe grasse des alpages. Le Nouvel Observateur a partagé les premières 24 heures de cette transhumance ou estive, une pratique ancestrale, qui a façonné les paysages et les hommes du pourtour méditerranéen.

….
25 juin, 19 heures. Le troupeau en chemin sur les Hauts-Plateaux, où il va passer les quatre mois de l’estive. ‘L’été, dans les zones provençales, l’herbe manque, il faut donc aller la chercher là où elle est’, explique Patrick Fabre, directeur de la Maison de la Transhumance à Saint-Martin-de-Crau.

En savoir plus et voire les photos….

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.