En chute libre au-dessus de l’Everest pour la bonne cause

C’était en octobre dernier, au fin fond d’une vallée himalayenne connue de tous les alpinistes et spécialistes du trek. Mario Gervasi, membre du Centre de formation et d’encadrement de parachutistes de haut niveau (CFEPHN) basé à Tallard s’élançait à près de 9 000 m d’altitude au-dessus de l’Everest avec Jean-Marc Nowak, alpiniste du club alpin monégasque et grand ami du prince Albert II. Le but de cette opération exceptionnelle qui a demandé des mois d’entraînement et une préparation minutieuse du saut : un message écologique délivré par le prince et sa fondation Albert II.

Cette fondation soutient plus de 170 projets sur les cinq continents, avec une priorité sur le réchauffement climatique et la gestion de l’eau. Alors quoi de plus naturel et symbolique que de survoler le mont le plus haut de la planète là où le réchauffement est le plus marquant

En savoir plus…..

Laisser un commentaire

16 − 14 =