En montagne, pas de risque zéro

«Autrefois, en montagne, je parlais aux gens. Maintenant, il m’arrive de me faire jeter ». Tel est le constat, pas amer mais un brin désabusé, que dresse un guide en évoquant les conseils de sécurité qu’il peut être amené à donner à des adeptes de raquette ou de ski hors piste rencontrés en altitude.

« Par exemple, il n’y a pas si longtemps, j’ai croisé un groupe de vingt randonneurs sur une pente neigeuse. Ils se suivaient à la queue leu leu, sans respecter une distance de sécurité. Ce qui peut s’avérer très dangereux en cas d’avalanche ou de rupture de plaque. »

« Lorsque je leur en ai parlé, on m’a répondu :  »On sait. On connaît la nivologie  » ». Sans commentaire.

En savoir plus….

Laisser un commentaire

15 + 8 =