En Suisse, le hors-piste est légal mais condamnable en cas d’avalanche

La pratique du hors-piste n’est pas hors-la-loi, même si chaque skieur est responsable de ses actes.

La législation suisse est suffisante pour punir un skieur qui déclenche une avalanche hors des pistes balisées. Mais «On ne peut pas empêcher un ‘freerider’ de sortir des pistes balisées», explique à l’ATS l’avocat valaisan Pierre-André Veuthey, familier de cette problématique. Mais le délit d’entrave à la circulation publique peut être applicable dès lors qu’un skieur franchit un filet ou une corde signalant une zone dangereuse.


La Suisse ne dispose pas de législation qui permette de verbaliser une personne qui quitte une piste balisée. La piste est un domaine public, le hors-piste également. Et rien n’empêche quiconque de se déplacer sur le domaine public.


Le déclenchement d’une avalanche peut en revanche valoir une condamnation, même si la coulée ne fait aucune victime. Le fait d’avoir créé un danger peut suffire et la justice est actuellement plus sensible que par le passé, précise M. Veuthey.


En savoir plus….


Voir également :


ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.