En Suisse, loups et chasseurs dans le viseur du Conseil des Etats

La commission de l’environnement du Conseil des Etats porte une nouvelle salve contre les loups. Mais l’indemnisation même indirecte des chasseurs qui auraient subi des préjudices en raison des grands prédateurs va trop loin aux yeux d’une courte majorité de ses membres.
Par 6 voix contre 5 et 2 abstentions, la commission propose de modifier une motion du National, a-t-elle indiqué mercredi. Elle reconnaît que les éleveurs d’animaux de rente doivent faire face, depuis quelques années, à une recrudescence des dommages provoqués par les grands prédateurs, loup en tête.

Les Chambres fédérales ont déjà transmis une motion exigeant une modification de la Convention de Berne afin que le loup puisse être chassé en Suisse. Actuellement, selon le Concept loup de la Confédération, on peut abattre un animal s’il a tué au moins 25 moutons en un mois ou 35 en quatre mois, mais pas pour réguler la population. …

En savoir plus….

Laisser un commentaire

huit − un =