Enviroennement – Montagne – Loup – Les maires au secours du pastoralisme

Aux confins de la Savoie et de l’Isère, au sommet du col du Glandon, les maires de six communes ont organisé le samedi 22 août 2015 les « Rencontres de la Montagne, pour une montagne vivante et une gestion territorialisée du loup ». Pour la deuxième année consécutive, ces maires réunissaient des élus, professionnels du tourisme, agriculteurs et représentants d’organisations agricoles pour débattre de la prédation et rédiger une nouvelle motion qui n’est pas encore disponible. Celle envoyée l’année dernière aux ministres de l’Agriculture et de l’Ecologie demandait, entre autres, le déclassement du statut du loup dans les textes européens.

« Plus de 400 maires ont signé la motion de l’année dernière, souligne Pierre-Yves Bonnivard, le maire de Saint-Colomban-des-Villards, en Savoie. Mais nous devons continuer le travail. Quand on remet en cause l’activité des éleveurs, on remet en cause l’aménagement du territoire et on remet en cause la vie dans nos espaces. »

…//…

Les chasseurs proposent que le piégeage soit mis en place pour améliorer le nombre de prélèvements avec euthanasie des loups capturés. « Le piégeage est facile à utiliser en tout milieu, mais encore plus performant en milieu boisé ou embroussaillé où les passages des loups sont repérables. Il permet de cibler le lieu de prélèvement à la suite d’attaques. Il évite la mobilisation des tireurs réduisant ainsi le coût des opérations. »

En savoir plus…..

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.