Environnement : Les agrocarburants utilisés en Europe accélèrent bel et bien la déforestation

D’ici 2030, l’utilisation de biocarburants en Europe devrait entraîner la destruction de 70,2 millions d’hectares d’espaces naturels, selon un rapport de l’université de Vienne.

L’empreinte mondiale provoquée par la demande européenne en bioénergie équivalait en 2010 à la taille de la Suède, révèle le rapport de l’université de Vienne ‘A calculation of the EU bioenergy land footprint’.

‘Les objectifs politiques en matière de bioénergie devraient nécessiter l’expansion des terres [destinées à la culture de bioénergie] équivalant à la superficie de la Pologne d’ici 2030’. ‘Cette expansion est fortement liée aux objectifs européens en matière d’énergie pour 2020.’

Parmi ses objectifs à l’horizon 2020, l’UE compte produire 20 % de son mix énergétique à partir d’énergies renouvelables. Dans l’ensemble de l’Union, près de deux tiers des énergies renouvelables provenaient de la biomasse en 2010. Bruxelles affiche également une autre ambition : 10 % du carburant destiné au transport devrait provenir des énergies renouvelables d’ici 2020, dont la majeure partie provient de biocarburants. Les États membres doivent pourtant toujours discuter en détail des règles visant à prendre en compte les éventuels effets indirects sur l’affectation des sols.

En savoir plus….

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.