Environnement – Ours – Alpes – Un expert austro-canadien met en garde contre la présence d’ours sur l’arc alpin

Selon le site d’information autrichien salzburg.orf.at, suite à l’attaque par un ours d’un agriculteur de montagne dans le Lungau (Autriche), le chasseur et expert austro-canadien, Fritz Mayr-Melnhof a été consulté.

Cet expert suit, depuis des décennies,avec son équipe de spécialistes, le vaste territoire sauvage du Yukon au Canada où vivent plus de 100 ours bruns dans la nature dont une partie est chassable chaque année de manière strictement contrôlée par le gouvernement. Il met en garde contre l’installation des grands prédateurs dans les Alpes et l’ensemble de l’arc alpin européen.

Il affirme que « ces grands et impressionnants animaux ne devraient plus être introduits sur l’Arc alpin Europe ». Pour lui, il y a trop de population humaine et de zones habitées. selon cet expert c’est une question de « sécurité de l’homme ». … « les zones géographiques des Alpes européennes seraient trop limitées pour permettre une existence normale et naturelle des grands prédateurs ». Il précise que : «L’homme et l’ours seraient constamment en conflit, de plus en plus souvent et de plus en plus dangereusement ».

Voilà des appréciations qui laissent songeur quant aux exigences européennes et aux prétentions des défenseurs de l’ours. Nous comprenons mieux le positionnement de la Ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, qui met fin aux introductions dans les Pyrénées.

En Autriche, dans les montagnes de Salzbourg, un ours brun attaque un éleveur.

Louis Dollo

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.