Equipe de France de bloc : le point sur le sélectif de samedi

Samedi au CNSD de Fontainebleau un sélectif était proposé aux 20 premiers du classement national bloc. Deux circuits de niveau demi-finale de coupe du Monde ont été proposés aux grimpeurs par les ouvreurs Manu Hassler, Marc Daviet et Jacky Godoffe. Les 3 premiers du classement général sur les deux manches gagnaient leur place en équipe de France A pour les 3 premières coupes du Monde de la saison. Kairn s’est rendu sur place afin de prendre le pouls.

• Les résultats commentés :

Chez les femmes, 13 participantes étaient présentes. Domination sur les deux tours de Mélanie Sandoz. Elle remporte donc le général et gagne sa place pour les 3 prochaines coupes du Monde. « Des blocs super classes, mais une journée aussi difficile physiquement que mentalement » pour elle malgré la victoire.

La championne de France Melissa Le Nevé, déjà qualifiée suite à sa victoire à la coupe de France de Limay termine deuxième du général, suivie par Anne-Laure Chevrier. Pas vraiment de surprise chez les femmes puisqu’on retrouve le podium des championnats de France de l’an dernier.

Mélanie Sandoz, très en forme, a réalisé deux beaux circuits en sortant à chaque fois 3 des 4 blocs proposés. La doyenne de l’équipe de France, la massicoise Cécile Avezou est aussi qualifiée pour la première étape de coupe du Monde de Milan suite à sa 9ème place au classement final de la coupe du Monde l’an dernier.

Côté masculin, notons le fair-play de notre champion de France François Kaiser, lui aussi déjà qualifié suite à son éclatante victoire à Limay en janvier. François ne ramène pas la main sur la prise finale d’un bloc le matin. Il récidive l’après-midi. François rétrograde ainsi au classement, libérant une place supplémentaire sur le podium pour les copains.

Guillaume Glairon-Mondet remporte le sélectif (2nd le matin et 1er l’après-midi). Petite surprise avec la seconde place au général du mayennais Olivier Héquin qui réussit la performance de dominer les débats le matin avec deux blocs réussis. L’un des piliers de l’équipe de France de bloc, Loic Gaidioz prend la 3ème place du général grâce à une belle seconde place sur le circuit de l’après-midi.

Ces 4 grimpeurs représenteront donc l’équipe de France A sur les 3 premières étapes de la coupe du Monde. A noter que le niveau était très relevé avec 20 participants. Quelques grosses pointures comme Stéphane Julien, Fabien Comina, Thomas Caleyron, Bastien Gerland ou encore Didier Hoarau restent par exemple sur le carreau.

• Un haut-niveau d’exigence :

Ce sélectif est tout d’abord un bon test pour nos athlètes afin de savoir où ils en sont niveau préparation, un bon sondage pour connaître l’état de forme du moment de nos Bleus. Les blocs des circuits à la fois intenses et complexes présentaient un niveau redoutable. Tout le monde en a bavé ! A la vue de la difficulté proposée, sortir un problème relevait tout simplement d’un petit exploit et permettait de faire une énorme différence dans le classement. A ce jeu-là, le moindre détail compte, notamment le nombre d’essais pour atteindre les zones ! Comme nous lâche Jacky Godoffe, ‘un circuit de coupe du Monde n’est jamais une partie de plaisir’. La tension et la concentration des athlètes est facilement palpable. Personne ne s’est baladé et nous ne sommes pas là pour rigoler donc…

• Une familiarisation avec un style d’ouverture :

Les ouvreurs n’avaient pas été choisis au hasard. Il était aussi intéressant pour les athlètes de se confronter avec le style d’ouverture de Manu Hassler, Marc Daviet et Jacky Godoffe qui vont officier cette année en tant que chef ouvreur sur une coupe du Monde. Cela permet à chacun de se rendre compte de ses points faibles par rapport aux styles proposés afin de pouvoir être davantage performant dans le futur. Une expérience plus qu’intéressante pour nos athlètes.

• Un entraîneur qui prend peu à peu ses marques :

François Petit, entraîneur de l’équipe de France, présent sur ce stage, prend peu à peu ses marques avec les athlètes. Ce sélectif lui permet d’y voir un peu plus clair  puisqu’aujourd’hui vient de se constituer son équipe A pour le début de la saison 2011. Nous avons trouvé un entraîneur plutôt content de se remettre dans le bain. Ce qui change pour lui par rapport aux méthodes d’entrainement d’il y a dix ans, « c’est qu’aujourd’hui on travaille plus sur le qualitatif que sur le volume de grimpe » nous confie t’il… 

Rendez vous dans 3 semaines à Milan pour l’ouverture de la saison !

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.