EROSCALADE 2010

 

 


Eroscalade 2010 est officiellement lancé!


 


Cette nouvelle édition de l’unique concours littéraire populaire du monde de l’escalade est ouvert à tous les amateurs qui feront parvenir leurs manuscrits avant le 15 mai 2010, 23:59 , heure de Paris.


Par ‘’amateurs” j’entends les résidents de l’Union Européenne qui soumettront un texte en français.


Par ‘’texte” j’entends un manuscrit de 800 mots maximum ( sans pourtant couper les cheveux en quatre … si vous avez 817, on sera miséricordieux … 900, c’est refusé).


Par ‘’parvenir” j’entends expédier votre texte en Word, par email, au webmestre de votre site d’escalade favori sur le web. Ils savent comment me rejoindre.


Par ‘’15 mai” j’entends la date du calendrier judéo chrétien.


Par ‘’juges”… oups, je n’en avait pas parlé… j’entends un groupe d’hommes et de femmes bénévoles qui offriront un avis désintéressé quant au meilleur texte selon leur critères personnels.


Par ‘’ prix” j’entends deux bons d’achat de 50 euros gracieusement offerts par : www.jegrimpe.com


Ces prix seront expédiés aux gagnants aussitôt que leur choix sera fait dans l’inventaire de jegrimpe.com


 


Le concours est simple : écrire un texte alliant escalade et érotisme qui prend en compte la photo parue la semaine dernière.


 


Les textes qui me seront expédiés seront tous mis en ligne sur les différents sites participants pour que le public puisse avoir le plaisir de les lire et de se faire sa propre idée quant au texte qui mériterait la palme.


J’oublie l’idée de faire voter le public pour ne pas que l’exercice devienne une sorte de Star Académie où celui qui a le plus d’amis gagne à tout coup. 


 


Pour honorer le fait que le site web www.jegrimpe.com  se soit associé au concours, je vais faire apparaître le bandeau publicitaire de la firme sous chaque texte. J’espère que vous comprendrez qu’il est normal de recevoir un petit apport de publicité quand on est le Mécène d’un concours littéraire!  


 


Déjà j‘ai reçu un premier texte que je mettrai en ligne dans un ou deux jours, le temps de recevoir le ‘’bandeau”.


 


Petit exercice pour les poètes parmi vous …


Je demande 800 mots. Mais serait-il possible d’éliminer tout le superflu pour n’en laisser que l’essence : un Haïku  ?


 


Voici ce que ça pourrait donner en respectant l’imaginaire japonais :


 


Une colline arrosée par la Pluie.


Des lianes de feu enserrant la Porte de Jade.


Un halètement, un cri!


 


Qui veut essayer? Hors concours mais j’imagine qu’on pourra placer les haïkus méritoires – sinon tous –  dans la même section que les textes sur vos sites favoris.

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.