Eruption volcanique en Patagonie : retour à la normale

Les dernières analyses effectuées hier par Diego Seba (Pistero et observateur nivo-météo) et Cedric Larcher (Preventura.org) n’ont pas permis de déceler de fragilité structurelle du manteau de neige/cendre.

Début juin 2011, l’explosion du volcan Puyehue avait entraîné de nombreuses chutes de cendres alternées de chutes de neige, générant un manteau neigeux inédit.

Les analyses effectuées début juillet avaient démontré que loin de rendre instable le manteau neigeux, la présence de couches de cendre tendait plutôt à stabiliser ce dernier

Hier, sur un profil de 4m40 de profondeur, différentes analyses et tests ont été menés. Le risque d’avalanche a été estimé a 2 sur une échelle de 5.

L’autre élément intéressant de ces observations a été de voir la baisse de l’activité volcanique au fur et à mesure du temps, phénomène rendu particulièrement visible au travers des dépôts de cendres dans le manteau neigeux.

D’autres analyses seront effectuées régulièrement pour voir l’interaction de la cendre et de la neige au moment de la fonte du manteau au printemps.

Photo C.Larcher/CWN/Kairn.com

Laisser un commentaire

8 − deux =