Ethan Pringle libère “Blackbeard’s tears” 8c+ en posant les protections

C’est en Californie, sur la falaise maritime de “The Promontory”, que Ethan Pringle a réalisé l’une des voies en trad les plus difficile. La voie est comparée avec “Meltdown” de Beth Rodden au Yosemite

C’est pour Ethan, “une des plus belle, sinon la plus belle première que j’ai faite à ce jour”. Et ce n’est pas peu dire quand on connaît la liste des ouverture de l’américain.

Cette voie fût la première gravie sur cette paroi il y a dix ans par Matthias Holladay qui lui donna la cotation de 5.11 A2, évoquant une possible ascension extrême en libre.
De nombreux grimpeurs ont ensuite tenté leur chance sans succès.

 

“J’ai enfin clippé le relais après avoir libéré les 30m de “Black beards tears” a The Promontory”, en posant 15 cams et un stopper”, raconte Ethan sur son compte Instagram. Et c’est le fait de poser les protections qui fait toute la différence et rend cette ascension particulièrement remarquable. A ce jour, les 8c+ réalisés en posant les protections ne sont pas légion, et certain la compare avec la célèbre Meltdown 8c+ au Yosemite, toujours sans répétition depuis que Beth Rodden effectua la première ascension en 2008.

Ethan Pringle propose la même cotation pour Blackbeard’s tears, a savoir 5.14c ou 8c+ en cotation française. “Venez essayer, elle est belle” dit-il.

1ethan

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.