Evacuation du Glacier Blanc des restes de l’avion de Henri Giraud

Lors des récentes mesures de la fonte estivale du glacier Blanc, les gardes-moniteurs du Parc national des Ecrins en ont profité pour retirer les restes de la carcasse de l’avion d’Henri Giraud, accidenté voilà bientôt 50 ans

Le 28 juin 1964, alors que des alpinistes commémorent le centenaire de la première ascension de la Barre des Ecrins en répétant l’itinéraire d’Edward Whymper, un petit avion survole les cordées.

Il s’agit de l’Edelweiss, le ‘coucou’ d’un pilote virtuose, resté dans les mémoires : Henri Giraud amenait une journaliste pour couvrir l’événement…

Par manque de visitilité, l’atterrissage à l’extrémité du plateau du glacier vers 3200 m se solde par un accident. Parmi les occupants, seules une jambe cassée et de multiples contusions sont à déplorer (*). En revanche, l’avion est détruit et restera sur place.

Lire l’article

Laisser un commentaire

douze − huit =