Everest 2016 : 5 morts, 400 sommets et quelques polémiques

La saison pré mousson de l’Everest touche à sa fin et c’est le moment de faire les comptes.

Après deux ans sans personne sur le toit du monde suite à l’avalanche de l’icefall (16 morts) et au tremblement de terre du Népal, ce fût un peu le rush.

Profitant de la disparition du ressaut Hillary (provisoire à cause de l’enneigement?) et de bonnes fenêtres météo, près de 400 personnes sont parvenues au sommet.

5 personnes sont décédés (2 disparues) sur les flancs de la montagne, dont deux à la descente du sommet.

Parmis elles, 3 faisaient parties de la même agence, Seven Summits Trek, ce qui n’a pas manqué de susciter des suspicions quand à la qualité des prestations de cette agence. Qualifiée d’agence ‘Low Cost’ par différents habitués de l’Everest, l’agence se retrouve au coeur d’une polémique quant à sa responsabilité dans la mort de ses clients.

Autre polémique en cours, celle d’un couple vegan australien (qui ne mange aucun produit issu des animaux) qui s’étaient mis en tête de prouver que leur régime alimentaire n’étaient pas un handicap à l’ascension de l’Everest.

A 34 ans Maria Elizabeth Strydom est décédée lors de son retour au camp 4. Son mari a également dû être hospitalisé. Le décès est dû au mal des montagne. Les relations avec son régime alimentaire sont à prouver, mais la nouvelle fait les choux gras des détracteurs du régime en question

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.