Everest : le grand cirque!

Après un prétendant en short, des grands messes médiatiques au travers de reality shows, et maintenant l’ascension par un gamin de 13 ans, avec la bénédiction des autorités locales, l’Everest est devenu le lieu de tous les excès pour peu que l’on paye en monnaie sonnante et trébuchante les autorités locales.


Pourtant la montagne est considérée comme sacrée, ou du moins c’est ce qui a été invoqué par des moines boudhistes pour s’opposer au projet de jetter au sommet de l’Everest les cendres de Sir Edmund Hillary, premier vainqueur de l’Everest et surtout grand bienfaiteur des népalais. Le néo-zélandais a en effet recollecté des fonds au travers de l’Himalayan Trust pour la construction de nombreuses écoles et hopitaux au pays des sherpas.


Alors deux poids deux mesures?


 


 



 

Laisser un commentaire

4 × 5 =