Fin de partie au Nanga Parbat pour Yannick Graziani

‘De retour au camp de base. Pensées vagabondes. On était si près du sommet ce matin sur cet itinéraire vierge. Il nous manquait 300 mètres….300 seulement…mais 300 putains de mètres dans la tempête. Qu’est ce qu’on peut y faire ? Le but c’est quand même de revenir. Tenter oui, mais pas n’importe quoi et l’équilibre est fragile, très fragile. Je comprends pourquoi personne n’y arrive. Ici l’engagement est au maximum…mais aujourd’hui ce n’était pas encore suffisant. Pas question de jouer avec cette montagne, son surnom et ses stats….Quel challenge quand même, j’aime ça ! Ferran et Hélias vont peut être rester pour tenter la voie normale. Ferran n’est plus qu’a deux succès de sa quête des 14×8000. Moi je rentre, un peu dépité quand même….Fin de la parenthèse du glacier du Diama sur le Nanga Parbat. Bises à tous et merci pour votre soutien. ‘ Yannick.

Le blog de Yannick

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.