Frédérique Massat, députée d’Ariège-Pyrénées, prend la tête des élus de la montagne

La députée de l’Ariège Frédérique Massat a pris hier la tête de l’Association nationale des élus de Montagne, puissante structure qui défend la spécificité des six massifs français et mène d’efficaces actions de lobbying auprès des pouvoirs publics.
….
Je suis particulièrement fière d’avoir été élue à cette fonction, en temps que Pyrénéenne, en temps que femme, en temps qu’Ariégeoise. Nous détenons une forme de record, à la présidence de l’association, après Augustin Bonrepaux et Henri Nayrou. Mais cette fois, c’est un concours de circonstances qui m’a portée à la présidence, avec le désistement de Chantal Robin-Rodrigo.
 
L’Anem est une force de proposition qui compte, aujourd’hui, et cela s’est senti lors de ce congrès, avec la présence de plusieurs représentants du gouvernement…
 
C’est vrai. Et Stéphane Le Foll, Sylvia Pinel et Marilyse Lebranchu n’ont pas fait qu’une apparition. Ils nous ont consacrés du temps, ils ont participé à nos travaux.
 
Avec des annonces concrètes ?
 
Des choses qui vont dans le bon sens : les élus de l’Anem vont être directement associés aux négociations sur la réforme de la Politique Agricole commune, au sein d’un groupe de travail constitué par Stéphane Le Foll. Même chose pour la réforme territoriale, puisque l’association sera représentée au sein du comité national qui en sera chargé. Nous resterons toujours vigilants pour que les intérets de la montagne soient pris en compte.

En savoir plus….

Laisser un commentaire

9 + 15 =