Gard : le canyoning coulé par l’arrêté sécheresse

Le groupement des professionnels des sports de pleine nature du Gard souhaite que le texte soit modifié.

La saison de pleine activité de canyoning et d’aqua randonnée est encore loin. Pourtant, le groupement des professionnels des sports de pleine nature du Gard est déjà sur le qui-vive, mobilisé pour éviter de subir, comme l’an dernier, les conséquences d’un arrêté sécheresse départemental qu’il juge excessif et injuste à son égard.

Guère optimistes

Si ces professionnels de la randonnée, de l’escalade, de la spéléologie, du canyoning et autres sports nature sont déjà mobilisés, c’est qu’à la fin de l’année dernière, une réunion avec les services de l’État ne les a guère rendus optimistes. Pour qu’ils puissent déroger à l’arrêté, l’État leur a expressément demandé de présenter, d’ici fin mars, des mesures de limitation de leur pression sur le milieu aquatique lors des périodes de sécheresse.

A lire

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.