Glaciers de l’Himalaya : l’arnaque au climat nuit à la cause du climat!

Récemment, monsieur Rajendra Pachauri, chairman de l’IPCC (Intergovernmental Panel on Climate Change, récipiendaire du Prix Nobel de la Paix en 2007), qui dépend des de l’ONU, a dû avouer quelque chose de pas très reluisant:


 Lui, et sous sa direction l’IPCC, avaient prédit que, d’ici à 2035, si rien n’était fait contre le réchauffement climatique global, eh bien les glaciers de l’Himalaya pourraient disparaître entièrement.


Or, en 2007, la revue anglaise New Scientist avait découvert que le rapport alarmiste de l’IPCC était basé pour l’essentiel sur un rapport du WWF.  Et que ce rapport du WWF était basé, lui, sur une simple interview, réalisée en 1999, d’un glaciologue Indien.  Et que ledit glaciologue n’avait fait cette prédiction qu’une fois, oralement, lors de cette interview, et que, de plus cette prédiction n’était basée sur aucune publication ou recherche de sa part.


En savoir plus….

Laisser un commentaire

17 − 9 =