Grand Bivouac 2012 – Une étudiante en anthropologie lauréate

Marine Martin, 22 ans, étudiante en master 1 de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHEES) à Paris, est la lauréate 2012 des Premiers Pas de l’Aventure, organisé par le Grand Bivouac, festival du voyage et des découvertes partagées. Son aventure au plus près des Nénets de Sibérie a conquis le jury – présidé par Caroline Riegel, grande voyageuse, auteure en autres du remarqué « Soifs d’Orient, du Baïkal au Bengale » (Editions Phebus) – pour « sa maturité » et son « engagement ». Il est vrai que la jeune femme, partie à l’origine pour étudier « les approches techniques d’élevage des rennes différentes selon les hommes et les femmes » a été bouleversée sur place par « la violence » et la rudesse qui régissent la vie et les rapports sociaux de ce peuple semi-nomade, au point de modifier sensiblement, à son retour, son propre objet de recherche pour se concentrer sur les rapports hommes femmes dans cette communauté.


Les cinq autres jeunes voyageurs sélectionnés pour ces Premiers Pas de l’Aventure 2012 étaient : Hélène Ferrarini (« Cinéma itinérant au Sikkim »), Jeanne Nouchi (« Cuba, en attendant demain »), Tahnee Juguin (« Le sens de l’harmonie chez le peuple mentawaï ») et Antoine Cottereau (« L’art de la vagabondance »).



Crée en 2002, le Grand Bivouac d’Albertville (Savoie) – 25 à 30.000 entrées chaque année sur trois jours – s’est fixé pour objectif de « promouvoir l’esprit du voyage comme vecteur de compréhension du monde d’aujourd’hui et de respect de l’autre » et s’attache particulièrement à développer toute action de sensibilisation et d’accompagnement auprès des jeunes attirés par le voyage et soucieux d’en témoigner auprès du grand public.


Source

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.