À Grenoble, le Sam construit la montagne durable

« Chacun sait que dans le bilan carbone d’un domaine skiable, les remontées mécaniques ainsi que la neige de culture n’occupent qu’une part marginale. » C’est Jean-Charles Simiand, membre d’honneur de l’Oitaf (Organisation internationale des transports à câbles), ancien délégué général du SNTF (Syndicat national des téléphériques de France) et coprésident du salon, qui adoube ainsi le Sam 2010, ouvert officiellement hier matin à Alpexpo-Grenoble.


Les professionnels présents sur le salon, conscients depuis longtemps de la menace, ont pris les mesures pour combattre, justement, les deux grandes causes de la pollution de nos sommets : les voitures et l’hébergement. « La montagne ? » Pour Henry Nayrou, président de l’Anem (Association nationale des élus de la montagne) et coprésident du Sam avec Jean-Charles Simiand, « il est vital de ne pas en altérer la beauté, l’intégrité paysagère ». Et de noter, également, que cette montagne « est vouée à se développer ».


En savoir plus….

Laisser un commentaire

5 × 3 =