Guide de trek au Népal… Vers un avenir meilleur ?

Été 2017. �Cette date est historique car c’est la première édition officielle d’une formation qualifiante de Mountain Leader, organisée par la NMA (Nepal Mountainering Association) avec le soutien de l’UIAA (Union internationale des Associations d’alpinisme).
L’International Mountain Leader est l’équivalent au niveau international de notre AMM, l’Accompagnateur en Moyenne Montagne.
C’est le début d’une nouvelle réalité au Népal mais c’est surtout l’aboutissement d’une belle histoire. En 2002, Henri Sigayret, mettait en place avec la NMA une formation technique en complément des stages Basic et Advanced. Il est secondé par Patrick Magnier, qui l’année suivante va permettre de pérenniser la formation avec le soutien de la Fondation Petzl. Sous l’égide de la NMA, le « Petzl Training » connaitra un beau succès. Doucement, une réflexion émerge sur la nécessité d’un diplôme international pour les guides de trek, suivant en cela l’exemple de la formation de guide de Haute Montagne UIAGM au Népal. Une dynamique soutenue par Steve Long, responsable des formations à l’UIAA.
En parallèle, les TO (Tours Operators) se sont impliqués depuis longtemps dans la formation des guides de trek népalais avec des actions pilotées par leurs réceptifs locaux et à destination de leur personnels respectifs. L’IFREMMONT et certains médecins se sont également impliqués dans ces formations «maison» pour le contenu médical. Dans les différentes agences, ces accompagnateurs formés et compétents (mais non diplômés), ont tous une licence de guide de trek après une formation d’un mois mis en place par le gouvernement et indispensable pour être enregistré et en règle au Népal. Ils sont payés entre 50 et 90 €/jour. Pour mémoire, le salaire mensuel moyen à Kathmandu est de 15 à 20 000 roupies (soit 150 à 200 €).
Et maintenant ?
Comment vont réagir les TO Français avec l’émergence de ces nouveaux acteurs du trek, diplômés aux standards internationaux ? Et du côté des agences népalaises ou de la foultitude de népalais « guide de trek” ?
Quelle en sera la répercussion sur l’encadrement des treks à plus long terme?
Cette formation IML va-t-elle s’ancrer définitivement dans le paysage des professionnels népalais du trek jusqu’à atteindre une taille critique suffisante pour devenir représentative d’une qualité de formation et de compétences, attestées par un diplôme international

Le site de Paulo Grobel

 

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.