Himalaya – Alpinisme – La Death Zone, cauchemar des grimpeurs

Les alpinistes de l’Himalaya ont surnommé ce cauchemar des cimes Death Zone, la Zone de la mort.

A partir de 7 500-8 000 m d’altitude, l’air respirable devient si pauvre en oxygène (un tiers de la normale) que le fonctionnement du corps se dégrade dangereusement, victime de l’hypoxie, une diminution de la quantité d’oxygène apportée aux organes par le sang. Cela entraîne un manque d’appétit, des nausées, une conscience brouillée, des pertes de mémoire, des hallucinations. Mais aussi des œdèmes et une nécrose des cellules qui peuvent conduire au décès. Les cadavres congelés balisant cette route de l’enfer sont là pour le rappeler.

En savoir plus….

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.