Holtanna

Persévérance – Rêve – Respect


 


Le rêve est en train de se concrétiser pour : Géraldine Fasnacht, Sébastien Collomb-Gros, Sam Beaugey et Manu Pellissier dans cette expédition polaire à la découverte d’un milieu naturel hors norme et sauvage. Les quatre aventuriers de l’Antarctique seront de retour le 6 février 2010. Ils ramèneront avec eux de fabuleux exploits réalisés en Terre de la Reine Maud et des images magnifiques.


 


Ils ont déjà passé 45 jours en autonomie totale à leur camp de base, isolés de tout, sur la glace, au pied des plus belles flèches de roche de l’Antarctique à une altitude de 1800 mètres, bravant des températures atteignant parfois -35° et des vents de plus de 120 km/h. Ils ont rayonné dans un périmètre de 20 kilomètres en fonction de la météo en utilisant tous les moyens techniques pour jouer avec les éléments : Air – Rocher – Neige -Vent.


 


 


2041 – Le premier saut de falaise en basejump du continent Antarctique


 


Sam et Manu ont gravi l’Holstinnd : une montagne avec un sommet culminant à 2577 mètres en répétant « la voie des Norvégiens » en 15 heures pour monter et redescendre. Quelques jours plus tard, Géraldine, Sébastien et Sam ont réalisé une nouvelle fois l’ascension à l’aide des cordes fixes installées auparavant. Au sommet, des conditions de vent très clémentes leur ont permis de sauter avec leurs combinaisons ailées (wingsuit). Ils se sont élancés depuis ce magnifique pilier de 1000 mètres, en effectuant une chute libre d’une minute avant d’ouvrir leur parachute pour se poser sur la calotte glaciaire au pied de l’Holstinnd. Nos trois aventuriers ont ainsi marqué l’histoire de ce sport en effectuant le premier saut de falaise en basejump depuis le continent Antarctique.


 


Ils ont décidé de marquer cet exploit à leur manière en nommant ce saut : ‘2041’ date à laquelle le traité Antarctique protégeant à l’échelle internationale ce continent quasi vierge, prendra fin. Une façon de témoigner leur privilège d’avoir pu visiter ce lieu préservé, en espérant qu’il pourra le rester encore très longtemps.


 


L’Holtanna


Les deux grimpeurs du team, Manu et Sam ont cherché la plus belle approche esthétique pour gravir le sommet de l’Holtanna. Ils ont choisi la voie du pilier EST ouverte en 2001 par une équipe de 8 grimpeurs Suisses, Belges et Français.


Ils ont atteint le sommet le 21 décembre 2009. Il leur aura fallut un temps record de 27 heures pour effectuer l’ascension et le retour après avoir préparé les 4 premières longueurs, quelques jours plus tôt. Ce fût un joli marathon glacé. Ils ont laissé des cordes fixes pour redescendre et ainsi permettre aux troix oiseaux (Géraldine, Sam et Séb) de l’expédition de s’offrir un magnifique saut en basejump du sommet de l’Holtanna le soir du 24 décembre 2009. Un beau cadeau de Noël !



 


Air, Rocher, Neige, Vent


Pour évoluer à plat sur les glaciers, ils ont utilisé des skis munis de peaux de phoques et ont tiré leur matériel avec des pulkas. Lorsque le vent le permettait, ils ont utilisé la force de traction de leurs kites (cerf-volant de traction) pour avancer avec leur pulkas.


Ils ont également utilisé le parapente afin de redescendre plus facilement du matériel depuis la brèche entre le sommet de l’Holstinnd et de l’Holtanna.


 


C’est à ski, et pour Géraldine en snowboard, qu’ils ont ridé les pentes raides (jusqu’à 45°). Ils ont notamment réalisé une première avec la descente des contreforts du Kinntanna et du Midgard.


 


Le retour à la base Russe


L’équipe s’apprête maintenant à rentrer jusqu’à la base Russe de Novolazarevskaya, distante de 200 km, à l’aide de skis en tirant leur pulkas et en utilisant au gré du vent leurs kites. Ils prévoient 10 jours de traversée le long des massifs à l’EST de leur camp de base pour déboucher sur un oasis rocheux séparant la calotte glaciaire de la glace continentale.


 


L’Aventure


Toutes ces aventures ont été relayées par téléphone satellite sur le site internet www.lineprod.ch rubrique Holtanna. A notre connaissance c’est la première fois que des images de cette qualité sont envoyées depuis cet endroit aussi isolé.


 


Pour le Team Holtanna, la plus belle des expériences est de pouvoir partager cette aventure avec des jeunes élèves d’écoles en Suisses (Moudon, Riaz et Echallens) et des écoles Françaises (Vallorcine, Saint-Remy de Maurienne et Saint-Jean de Maurienne). Avant leur départ, les membres de l’équipe avaient visité toutes les classes et les jeunes leur avaient présenté l’ébauche de leur travaux sur le thème de l’Antarctique à travers l’expédition. Les classes ont envoyé des messages d’encouragement, des cadeaux et beaucoup de questions concernant la survie au camp, la manière d’aborder la montagne et la découverte de ce lieu unique.


 


Tous ces échanges sont également disponibles sur le site de l’expédition (rubrique école et question du jour).

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.