ICE 2014 : le BILAN


Voilà un nouvel opus de l’ICE, rassemblement majeur de glaciéristes en France, qui se termine sous la neige, qui tombe abondamment dans les Hautes-Alpes et sur le Pays des Ecrins. Depuis 14 ans l’ICE (Ice Climbing Ecrins) permet au grand public et aux professionnels de la discipline, de se retrouver à l’Argentière-La Bessée pour découvrir l’escalade de glace.

Durant les 4 jours de ce rassemblement incontournable, plus de 420 participants encadrés par les 22 guides de haute montagne ont pu découvrir ou redécouvrir la discipline. L’escalade de glace est une activité qui nécessite une bonne connaissance du milieu et de l’environnement montagne. C’est pour cette raison que l’ICE propose plusieurs ateliers et initiations gratuites afin de permettre à tous de découvrir l’environnement et la pratique en toute sécurité, encadrés par des guides de haute montagne. Au programme des ateliers qui ont fait le plein : initiation et perfectionnement à l’escalade de glace et au Dry tooling*, recherche ARVA et préparation aux courses en montagne.

Les 2 sites d’initiations équipés cette année étaient celui de Aiguille dans le Queyras et celui de la cascade de Pelvoux à 15min de l’Argentière-la Bessée. Christophe Moulin, alpiniste et fondateur du groupe Excellence de la FFCAM (Fédération Française des Clubs Alpins de Montagne) qui encadrait les initiations, a vu défiler 60 à 80 personnes chaque jour sur le site d’Aiguille. Depuis le sommet des falaises, les guides font couler de l’eau, et naturellement de fantastiques cascades de glace se forment, qui font de ce frigo naturel un lieu unique pour l’initiation et le perfectionnement à la pratique.

Co-organisateur de l’événement avec Team Ecrins Hautes-Alpes, la FFME (Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade) recense aujourd’hui environ 3 000 pratiquants en France. Une quarantaine de ces cordées « autonomes » ont profité des conditions de glace du Queyras sur les sites de Crévoux et Ceillac.

Le toit des Chèvres à seulement 5 minutes de l’Argentière-la Bessée a accueilli le contest et les initiations de Dry Tooling. *Cette pratique issue de l’alpinisme et de la haute montagne est devenu une discipline à par entière. Sur une falaise équipée spécifiquement pour ça, les meilleurs se sont affrontés dans un esprit bon enfant à coup de piolets et crampons dans des dévers impressionnants, dépourvus de glace. En effet, le Dry Tooling se pratique avec le même équipement que l’escalade de glace mais sur rocher ! Précisions et engagements sont les maîtres mots. Au pied des voies on pouvait croiser le vainqueur du contest Jeff Mercier, qui fait figure d’ancien, aux cotés d’Octave Garbolino, vice-champion du monde espoir et membre de l’équipe nationale espoir de la FFCAM. Gaëtan Raymond, l’une des icônes de la glace avec de nombreuses ouvertures dans les Alpes, le russe Aleksandar Mataruga-Bale et Max Bonniot, membre du GMHM (Groupement Militaire de Haute Montagne) ont également fait des étincelles dans les surplombs incroyables du site.

Retour au village et camp de base de l’ICE 2014 avec ses 14 exposants qui prêtaient cordes (Béal), baudriers, piolets et crampons (Petzl, Black Diamond, les catalans E Climb…), vestes et gants (Arc’teryx…), chaussures (AKU, Sport 2000…), DVA (Détecteur de Victimes en Avalanches), pelles et sondes. Au total plus de 150 personnes par jour venaient tester, emprunter, s’équiper sur le village avant de partir à l’assaut des champignons, cigares, choux fleurs et autres méduses de glace.

Une magnifique édition de l’ICE 2014, qui bat tous les records de fréquentation des sites initiations et de découverte pour cette discipline spectaculaire et éphémère qu’est l’escalade sur glace.

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.