Il faudra désormais être munis un traceur GPS pour gravir l’Everest

Le gouvernement du Népal a décidé d’une nouvelle mesure pour gérer l’activité sur les flancs de l’Everest. Avec comme double objectif de limiter les mensonges relatifs aux réussites mais aussi pour retrouver les victimes d’accident de montagne, les autorités envisagent de rendre obligatoire pour tous les alpinistes l’utilisation d’un traceur GPS durant toute l’expéditions.

Test

Dès ce printemps, un test sera mené via un groupe restreint d’alpiniste sur les centaines qui vont tenter l’Everest cette saison. L’idée est de vérifier la pertinence et l’efficacité de ce dispositif.
Le responsable du département du tourisme Durga Dutta Dhakal, a informé la presse locale que chacun de ces dispositifs a un coût de 300 USD. Il a également indiqué que cela pourrait être d’une grande utilité pour la localisation d’alpinistes en difficulté afin de fournir une aide plus précise et plus rapide.
Le système permettra également de contrôler les mouvements de tous les alpinistes présents sur la montagne. Les autorités du Népal espèrent ainsi éviter les fausses revendications de sommet étant donné qu’il sera indispensable de porter ce dispositif et de montrer les enregistrements afin d’obtenir un certificat de sommet.

Tout le monde coincide sur le fait que les prérequis actuels (Photographie du sommet, témoignage de l’agence, guide, compagnons d’expéditions) ne sont pas suffisants.

Le gouvernement du Népal a très mal pris le fait qu’un coupe de policiers indiens ait pu obtenir un certificat de sommet sur la base d’une photo truquée alors qu’ils n’avaient pas passé le C2

Comme des prisonniers

Même si l’objectif de mettre un peu d’ordre sur ce qu’il se passe à l’Everest est louable, les critiques ne se sont pas fait attendre, certains comparant ces traceurs GPS aux bracelets éléctroniques imposés aux prisonniers en prison à domicile. Un concept qui n’est pas sans rappelé celui de Big Brother de George Orwell.

Plus d’infos (en espagnol) 

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

1 COMMENTAIRE

  1. Triste nouvelle. A moins que ce ne soit obligatoire que si l’on veut un certificat de sommet…
    Au fait, ca sert à quoi un certificat de sommet si l’on sait qu’on ne l’a pas fait….
    On dort mieux?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.