Il y a 30 ans un monument nous quittait.

Gaston Rebuffat nous a quitté le 31 Mai 1985, il laisse derrière un héritage sans nom. Son nom, dans l’esprit de bien des gens, résonne comme un exemple. Il a laissé derrière lui une empreinte originale.

Véritable personnage, il est ‘l’homme à la coupe en brosse’, à l’allure dégingandée, à la voix si reconnaissable, au pull-over jacquard…

Si son nom n’évoque pas de grands exploits, c’est parce qu’il a surtout choisi de défendre des valeurs auxquelles il croit profondément, avec fermeté et même opiniâtreté : le dépassement de soi-même, le respect et l’amour de la nature et des grands paysages, le plaisir de partager la cordée.

S’il n’a pas ouvert beaucoup de voies nouvelles (bien que plusieurs portent son nom), Gaston REBUFFAT a un carnet de courses exceptionnel.

Le nombre de ses ascensions a dépassé les 1000 unités : il a vaincu tous les grands sommets européens.

Mais ses plaisirs, Gaston REBUFFAT n’a pas voulu que ses seuls clients les partagent. Il a désiré les faire découvrir au monde entier d’une part, grâce à ses livres mais aussi au moyen de films et de splendides photographies.
Dans son oeuvre, son souci de l’autre se traduit par son envie de transmettre sa passion et de faire comprendre et aimer la montagne, toujours une montagne d’équilibre, une montagne heureuse, sans drames ni complications.

Un magnifique livre est édité aux éditions Guérin :

http://www.editionsguerin.com/index.php?rub=edition_auteur&lang=fr&page=39


Laisser un commentaire

un × cinq =