Indignation à Targasonne

Indignation à Targasonne dans les Pyrénées Orientales, où des tags ont fait leur apparition sur des blocs du massif. Le coup de gueule de Guilhem Suquet, grimpeur local…

‘Nous sommes quelques un à nous occuper d’un des plus beaux sites de bloc d’Europe, le chaos de Targasonne, à ouvrir de nouveaux secteurs, à entretenir les accès, et depuis peu à effacer les traces de passages de certains abrutis (Poubelles, mégots, …). Cette dernière action étant malheureusement le reflet grandissant de notre société, de personnes venant consommer du bloc comme ils le font avec un Big Mac dans un Mac Do. Cependant nous pensions malgré tout, de par notre isolement (100km de la plus grande ville, Perpignan) être préservé d’un certain nombre de choses. Quelle fut pas notre surprise de découvrir deux blocs massacrés par des Tags débiles dénués de sens artistiques (N’est pas BANKSI qui veut…), signé d’un certain YETI. J’ai du mal à croire que ce ‘sacrilège’ soit l’Œuvre d’un grimpeur, et si s’est le cas l’esprit de la grimpe qui me semblait porter des valeurs comme, le respect de la nature, le ‘grimper’ ensemble et l’amour du beau caillou, part en sucette.

De plus, comme bon nombre de site de grimpe en France, le Chaos dans une grande part de sa surface est situé sur des terrains privés et notre présence est tolérée, cela dans la mesure où les lieux sont respectés et laissés dans l’état où ils ont été trouvés. Combien de sites sont devenus interdits suite à des abus de tout ordre ! Voilà le coup de gueule d’un grimpeur et de sa communauté qui espère être là devant un événement qui ne se reproduira pas !

A bon entendeur…’

Plus d’infos via la page Facebook ‘La communauté du chaos’

photos : coll. Adria Fernandez Varela

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.